Accueil
Oct 21
Mardi

 Bienvenue sur les chemins de traverse du Fabyrinthe ! 

Cet antre pas-si-secret serait, dit-on, celui d'un groupe de cabalistes de l'imaginaire. Ils consignent ce qu'ils découvrent d'êtres fabuleux et autres lieux enchantés, farfouillent chez des libraires et bouquinistes ou prennent baluchon sur l'épaule. En plus des chroniques de l'observatoire, se trouvent ici bien des trésors contés, idées de randonnée, et autres comptes-rendus de rencontres étonnantes...
Le Fabyrinthe est avant tout consacré au légendaire et à ce qu'on appelle la petite mythologie. Route européenne  

Trouver un article

Qui écrit là ?

 Il se murmure, mais je ne saurai dire... que le Fabyrinthe héberge les expéditionnaires de l'imaginaire venus enfadaër le monde.
 
Amélie Tsaag Valren
 
Le site est administré par Amélie Tsaag Valren
 
Nous soutenons :

Nous sommes à l'origine du :

Le curieux clauricaune voudrait savoir...

Depuis quand vous intéressez-vous aux créatures légendaires ?
 
Membres : 84
Contenu : 167
Liens internet : 71
Affiche le nombre de clics des articles : 1281309

Arpentent ces pages...

Nous avons 1 invité en ligne
Fabyrinthe - Expéditionnaires de l'imaginaire
Bestiaire fantastique et créatures féeriques de France PDF Imprimer Envoyer
De l'elficologue
Écrit par Tsaag Valren   
Mercredi, 13 Novembre 2013 21:24

Pour ce Noël

 L'ouvrage co-écrit avec Richard Ely, créateur du blog Peuple-Féerique.com. Plus qu'un répertoire des êtres légendaires et féeriques de France, c'est un ouvrage de cœur. Des années de recherches, de farfouilles entre des rayons de bibliothèque poussiéreux ou numériques. 

Extrait  : 

 

Les pas gigantesques du cheval-fée Bayard éclipsent parfois ses quatre cavaliers, les fils Aymon. Rien d’étonnant, Bayard est l’héritier du feu intérieur d’un dragon, en témoigne le pelage brun-rouge auquel il doit son nom. Le plus grand des chevaux légendaires en Europe de l’Ouest arpente la Belgique autant que la France, a parcouru l’Allemagne et l’Italie… Né dans les entrailles fumantes d’une île sicilienne, son père est un dragon, sa mère une serpente. Enchaîné par les démons, il reconnaît son libérateur, le jeune enchanteur Maugis, comme étant son maître. Ce cheval-fée revient en présent à Renaud de Montauban et ses trois frères, les fils Aymon. Bayard semble invincible en ce temps-là, « animal du printemps et des forces vives », capable de bondir sur trente kilomètres, de créer monts, ravins et vaux à la force de ses sabots, d’allonger son dos pour porter les trois frères de Renaud et de ranimer quiconque boit son sang en forêt, il attise la colère de Charlemagne, le roi chrétien... Il faut dire que Bayard est un sacré païen, populaire et subversif ! Les fêtes de village gigantifient et fêtent partout ce cheval si fabuleux. Ses pas marquent le sol français dans les Ardennes et ailleurs : Hirson en Thiérache, Evaux-les-Bains dans le comté de la Marche, la roche Mombron en Gironde… parfois, boire l’eau accumulée dans un pas-Bayard permet de miraculeuses guérisons. 

 Couv. Bestiaire

L'interview sur Khimaira 

Vous pouvez me le commander dédicacé en m'envoyant un mail à Tsaagvalren'at'gmail.com. 

 
Le Grand Livre des Esprits de la Nature PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
De l'elficologue
Écrit par Tsaag Valren   
Mardi, 28 Mai 2013 10:34

 Couverture du Grand Livre des Esprits de la Nature

Il s'écrit tant et tant d'ouvrages consacrés à la féerie, que parfois naît le doute : que lire qui n'ai point déjà été dit ?

Le Grand Livre des Esprits de la Nature est à la fois un ouvrage de cœur et une plongée sachante, qui détaille avec grand luxe l'histoire et les croyances autour de ces fées, lutins et autres créatures qui incarnent les forces de la nature. Aussi bien celles des forêts que celles des eaux, des montagnes ou des cavernes... Là où beaucoup d'ouvrages se limitent au folklore européen, celui-ci passe par l'Amérique du Sud, l'Australie et l'Asie. 

Ce Grand Livre des Esprits de la Nature est conté avec brio, mais mieux vaut le lire par petites touches, sans s'occuper d'un ordre, à l'image de nos êtres de la nature qui ne connaissent ni loi, ni limite ! L'équilibre entre la légèreté et le sérieux des informations (Richard Ely, l'auteur, est de formation universitaire en ethnobotanique) est bien trouvé. Les illustrations dans le style art nouveau changent agréablement des habituels styles fantasy, et des anciennes gravures maintes fois réutilisées. Pour ne rien gâcher, l'objet lui-même est très beau et vendu à un prix plus que correct.  

 Illustration du livre  Illustration du livre Illustration du livre

Détails et renseignements : www.espritsdelanature.com  

 
Bayard, cheval de légende : c'est vendredi ! PDF Imprimer Envoyer
Chevaux
Écrit par Tsaag Valren   
Lundi, 09 Avril 2012 14:14

Bayard, cheval de légende

Bayard, cheval de légende est une exposition itinérante que j'ai créée avec Hervé Gourdet. Entièrement consacrée au célèbre cheval-fée des Ardennes, elle partira au galop de l'hôtel de ville de Bogny-sur-Meuse ce vendredi 13 avril prochain à 18 heures, pour cavaler dans toute l'Europe puisque différentes traductions des panneaux sont en cours.

Les pas gigantesques du cheval Bayard éclipsent parfois ses quatre cavaliers, les fils Aymon. Rien d’étonnant puisqu’il descend, dit-on, d’un dragon dont il aurait hérité sa couleur brun-rouge. « Animal du printemps et des forces vives », capable de bondir sur trente kilomètres, de créer monts, ravins et vaux à la force de ses sabots, d’allonger son dos pour porter les quatre fils et de ranimer quiconque boit son sang en pleine forêt, Bayard est, sans doute aucun, le plus grand des chevaux du légendaire d'Europe de l'Ouest. Ce géant a pourtant failli mourir quand Renaud de Montauban, à qui il a tant donné, l’a livré à Charlemagne pour sceller la paix. L’empereur ordonne de jeter l’animal-fée dans le Rhin ou la Meuse, l’encolure lestée d’une lourde meule, mais Bayard parvient à briser l’objet d’un coup de sabot. Survivant et vaincu, il s’enfuit vers la forêt d’Ardenne pour ne plus la quitter. Chaque solstice d’été le tire de sa léthargie séculaire, son puissant hennissement retentit  de la Sambre à la Famenne, de Charleville à Liège ou Dinant. Dix-huit tableaux, autant d'aspects de la légende, des plus fameux aux mieux cachés, invitent à suivre les traces du cheval Bayard.
 
Une bibliographie de plus de 40 ouvrages forme la source principale de l'exposition, complétée par des collectages oraux auprès de sachants et d'érudits, en Picardie et ailleurs...

Un groupe Facebook en indique les différentes étapes.

Merci à Laetitia Bataille, de la revue Cheval Savoir, pour son article.

 
Accueil